174. Virginie témoigne pour son fils, Lucas, Guillain-Barré à 3 ans et demi

174. Virginie témoigne pour son fils, Lucas, Guillain-Barré à 3 ans et demi






Le 30 juillet 2001, Lucas est chez sa grand-mère qui nous signale qu’il se plaint de ses jambes. Mais il a fait beaucoup de vélo cette journée-là. Le lendemain, il a toujours mal et il veut que mamie le porte. Nous pensons qu’il exagère, il profite à fond de mamie !!! Le 1er août, en sortant du travail, nous filons le voir. Il est assis. Je lui demande de se lever et de marcher et ensuite de courir. Ses jambes…

Lire la suite Lire la suite




173. Jean-Louis, 32 ans, Guillain-Barré à 31 ans

173. Jean-Louis, 32 ans, Guillain-Barré à 31 ans






Tout commence la semaine du 20 août 2012. Une fièvre à 39-40 degrés ne me lâchait décidément pas cette semaine-là. Bizarrement, la journée, ça n’allait pas trop mal au boulot malgré la chaleur estivale et je dirais un travail plutôt physique… Et pourtant chaque soir la fièvre remontait. Je me soignais à base de paracétamol et de grog. Chaque matin surprise ! Plus rien. Et le soir rebelote, la fièvre de nouveau. Je dois avouer que je n’étais pas le…

Lire la suite Lire la suite




172. Reynold témoigne pour sa maman, Guillain-Barré à 68 ans

172. Reynold témoigne pour sa maman, Guillain-Barré à 68 ans






Tout commence le 10 octobre 2012 et un banal « bonjour maman, comment tu vas ? » Une réponse dont je connais la réponse puisque celle-ci est toujours la même : « Et toi ? » Mais ce jour-là, elle me répond « bof ». Pour la première fois de ma vie, ma mère se plaint… Elle me dit alors qu’elle ressent des fourmillements dans les jambes et les bras. Ni une ni deux, direction les Urgences qui ne décèlent pas d’urgence vitale….

Lire la suite Lire la suite




171. Richard, 59 ans, Guillain-Barré à 59 ans

171. Richard, 59 ans, Guillain-Barré à 59 ans






J’ai 58 ans, bientôt 59 et j’ai été atteint par un Guillain Barré diagnostiqué le 30 octobre 2012 par mon médecin généraliste remplaçant. Je le remercie chaque jour pour ses très grandes compétences et sa clairvoyance. Comme pour beaucoup d’autres, je n’ai absolument rien vu venir. Cette maladie est vicieuse car ses symptômes sont très courants : impossible de différencier une fatigue due au Guillain Barré d’une autre due à une activité soutenue ou une journée de sport intensif. Qui,…

Lire la suite Lire la suite




170. Pierre, 73 ans, Guillain-Barré à 33 ans

170. Pierre, 73 ans, Guillain-Barré à 33 ans






Novembre 1973. J’attrape une maladie carabinée. Un quart de siècle après les copains me disent : « Ecris ça, c’est intéressant ». Un boulot sérieux d’écrire ça. Après vingt cinq ans il va falloir remuer les neurones oublieux des misères du passé. Neurones debout dans vos bottes, au pas de charge, cerveau laisse aller tes souvenirs, ne sois pas têtu, laisse filer la quenouille de ce qui fut et que le temps n’a pas effacé au bord des grèves de l’infini, d’où,…

Lire la suite Lire la suite




169. Félix, 55 ans, Guillain-Barré à 54 ans

169. Félix, 55 ans, Guillain-Barré à 54 ans






30 mai 2012 au soir : je suis étonné d’avoir les jambes chancelantes en descendant un étage. Au réveil dans la nuit, mes jambes se dérobent vraiment. Mon épouse me sert alors un quelque chose à manger pour me doper un peu mais mes mains aussi se dérobent. Elle qui est médecin s’inquiète et suspecte une atteinte neurologique (elle élimine toute attaque cérébrale ou cardiaque vu la symétrie gauche droite du problème). Nous attendons l’ambulance car je ne peux plus…

Lire la suite Lire la suite




168. Viviane témoigne pour sa fille Vanessa, Guillain-Barré à 31 ans

168. Viviane témoigne pour sa fille Vanessa, Guillain-Barré à 31 ans






La maman de Vanessa témoigne pour sa fille, atteinte du Guillain-Barré à 31 ans. Un témoignage écrit au jour le jour, comme si elle s’adressait à sa fille. Un récit émouvant et intime, écrit à la manière d’un blog, qu’elle partage aujourd’hui avec nous. Jeudi 8 novembre 2012 Un coup de téléphone de Frédo : Tu es admise en urgence à Pont de Beauvoisin depuis hier au soir, car tu as très mal au dos. Tu as eu une ponction…

Lire la suite Lire la suite




167. Sophie témoigne pour sa fille Emma, Guillain-Barré à 10 ans

167. Sophie témoigne pour sa fille Emma, Guillain-Barré à 10 ans






Ma fille Emma, 11 ans 1/2, a eu un syndrome de Guillain Barré en avril 2012. Le dimanche 22 avril au soir, après 15 jours de vacances de Pâques, elle me dit qu’elle a mal au ventre. Le lundi matin, elle a toujours mal et m’indique que les douleurs se situent dans le bas du ventre. Je pense que ses premières règles vont bientôt arriver. Je la garde à la maison. Dans la nuit du lundi au mardi, elle vomit…

Lire la suite Lire la suite




166. Jean-Marc, 49 ans, Guillain-Barré à 49 ans

166. Jean-Marc, 49 ans, Guillain-Barré à 49 ans






J’ai 49 ans et en août 2012, je suis devenu tétraplégique en moins de 24 heures. Je me suis couché à 23 heures et j’ai été réveillé vers 4 heures du matin par des fourmillements intenses des 4 membres. Je me suis levé et très rapidement, j’ai constaté que mes jambes ne me portaient plus. Mon épouse m’a transporté aux urgences d’un hôpital périphérique. J’ai continué à me paralyser et j’ai été vu par un neurologue qui ne m’a prescrit…

Lire la suite Lire la suite




165. Vanessa, 31 ans, Guillain-Barré à 31 ans

165. Vanessa, 31 ans, Guillain-Barré à 31 ans






Tout a commencé, fin octobre, par des fourmis dans les mains et pieds et la perte de sensation chaud/froid sur les jambes. Comme les symptômes sont arrivés après une séance chez l’ostéopathe, je n’y ai pas prêté plus d’attention que ça. Pendant une semaine je commençais à faiblir des jambes et j’avais de plus en plus mal au dos. C’est ce mal de dos qui m’a fait aller aux urgences le jeudi 7 novembre (10 jours après l’apparition des premiers…

Lire la suite Lire la suite