164. Romane témoigne pour son papa, Guillain-Barré à 35 ans

164. Romane témoigne pour son papa, Guillain-Barré à 35 ans






Le syndrome de Guillain-Barré : Polyradiculonévrite aiguë inflammatoire Polyradiculonévrite aiguë post-infectieuse… Je raconte l’histoire de mon papa, 7 ans après sa maladie. Atteint du SGB à 35 ans. Vendredi 22 juillet 2005, papa rentre du travail, il est 17h30. Il est étanchéiste. Ma maman travaille de nuit. Papa est très fatigué, donc maman prépare à manger alors qu’à la maison, c’est papa le cuisinier. Avant d’aller me coucher papa me demande son café, déjà il a du mal à prendre la…

Lire la suite Lire la suite




163. Nicolas, 45 ans, Guillain-Barré à 41 ans

163. Nicolas, 45 ans, Guillain-Barré à 41 ans






Pour moi, tout a commencé par des fourmis dans les pieds le jeudi 29 mai 2008 au matin ! Ceux-ci durent toute la journée me gênant de plus en plus. Vers 16h, je quitte mon travail 4 heures avant la fin car je ne tiens plus. Arrivé chez moi je ne bouge pas beaucoup et me sent fatigué… (j’ai 41 ans au moment de la maladie, aujourd’hui j’en ai 45). Après une nuit de sommeil je me lève (il est…

Lire la suite Lire la suite




162. André, 64 ans, Guillain-Barré à 64 ans

162. André, 64 ans, Guillain-Barré à 64 ans






Tout a commencé le 3 février 2012 alors que nous étions en vacances au Chili. Un matin, je me suis aperçu que j’avais perdu la sensation de température sous les pieds. Au petit-déjeuner, le café était sans saveur ; j’avais aussi perdu le goût. Nous avons quitté l’hôtel pour retrouver des amis sur la côte Pacifique et là, à dîner le soir, ils ne m’ont pas trouvé en bonne forme. Je n’avais pas faim ni envie de boire un verre….

Lire la suite Lire la suite




161. Chris, 38 ans, Guillain-Barré à 38 ans

161. Chris, 38 ans, Guillain-Barré à 38 ans






Mes premiers symptômes apparaissent le matin du vendredi 20 Juillet 2012. Je me lève avec beaucoup de peine. Je me dis que je dois avoir un début de grippe. Mon épouse me donne donc des cachets pour la grippe. Je pars prendre le TGV pour Paris. Toute la journée, j’ai de la peine à me déplacer et de plus en plus une perte de force dans mes jambes, mains et bras. Je dois demander à mon épouse d’écrire pour moi,…

Lire la suite Lire la suite




160. Julie, 28 ans, Guillain-Barré à 27 ans

160. Julie, 28 ans, Guillain-Barré à 27 ans






Il y a un peu plus d’un an, j’ai été atteinte par un Guillain-Barré. Si je décide aujourd’hui de témoigner, c’est parce que ce site m’a aidé, pendant la maladie, à me sentir moins seule face à cette épreuve. Tout a commencé un vendredi soir par des fourmillements dans les pieds. J’ai d’abord pensé à de la spasmophilie, je suis de nature stressée et en ce mois d’avril je suis très fatiguée. Mais le lendemain, mes mains fourmillaient aussi. Très…

Lire la suite Lire la suite




159. Steve, 29 ans, Guillain-Barré à 29 ans

159. Steve, 29 ans, Guillain-Barré à 29 ans






Fin janvier de cette année (2012), j’étais fatigué, j’avais des douleurs (coups de poignards) au ventre, un peu de température, j’ai vu mon généraliste, qui m’a envoyé faire une prise de sang et une échographie : RAS. Cela s’est suivi par 3 semaines de maux de têtes permanents, que le paracétamol et l’ibuprofène n’arrivaient pas à combattre. Je suis retourné voir mon généraliste, il m’a prescrit un traitement de fond puissant pour les migraines, médicament à prendre avant le coucher….

Lire la suite Lire la suite




158. Stéphanie, 32 ans, Guillain-Barré à 24 ans

158. Stéphanie, 32 ans, Guillain-Barré à 24 ans






Je m’appelle Stéphanie, on m’a diagnostiqué le syndrome de Guillain Barré à l’âge 24 ans et enceinte de 8 mois. Tout a débuté quand j’ai commencé a faire des chûtes, faire tomber des plats, ne pas pouvoir ouvrir une simple bouteille d’eau. Personnellement je ne m’inquiétais pas plus que cela, pour moi c’était lié à mon diabète de grossesse, mon surpoids, etc. En allant faire un contrôle à la maternité, je rencontre l’anesthésiste pour la péridurale pendant mon accouchement. De…

Lire la suite Lire la suite




157. Axel, 18 ans, Guillain-Barré à 15 ans

157. Axel, 18 ans, Guillain-Barré à 15 ans






Je m’appelle Axel, j’ai maintenant 18 ans et je vais vous raconter mon expérience avec le syndrome de Guillain Barré à l’âge de 15 ans. Tout commence au collège (j’étais alors en 3e) un jeudi de début d’année. J’avais eu entrainement de basket la veille et des courbatures persistantes lancinaient mes mollets. Ce jour-là, j’avais examen de gym en barres parallèles et on devait passer chacun son tour. Plutôt sûr de moi, je me lance et là, surprise : mes…

Lire la suite Lire la suite




156. Magali, 42 ans, Guillain-Barré à 35 ans

156. Magali, 42 ans, Guillain-Barré à 35 ans






J’ai été frappée par le syndrome de Guillain Barré le 26 juin 2005, le lendemain de mon mariage : beau cadeau, beau début pour notre famille ! Nos enfants avaient 2 ans et 5 ans. Matin du 26 juin : j’ai très mal au cou et je ne sens plus mes pieds mais mon mari, ma famille et mes amis me rassurent car j’ai dansé toute la nuit, j’ai des chaussures neuves et puis… c’est la pression qui descend. Alors…

Lire la suite Lire la suite




155. Jean-Pierre, 65 ans, Guillain-Barré à 54 ans

155. Jean-Pierre, 65 ans, Guillain-Barré à 54 ans






J’étais dans ma 54e année, je me souviendrai toute ma vie de ce 11 août 2000, date à laquelle je fus hospitalisé et date à laquelle ma chère maman est décédée. Cependant, je ne l’ai su que cinq mois après, le 1er janvier 2001. Les médecins ayant interdit qu’on me le dise ne sachant comment j’allais réagir… Août 2000, enfin les vacances après une année chargée tant sur le plan professionnel qu’extra professionnel. A cette époque, sur le plan extra…

Lire la suite Lire la suite